Guignol et le Père Noel

 

CHAPITE 1 - LA LETTRE AU PERE NOEL

Guignol entre sur scène : Mais ! Mais ! qui je vois ici ? Mais, mais oui, on dirait bien des enfants !!

D’une voix plus forte : Bonjour les enfants ! Comment allez-vous ?

Dites-moi : est-ce que vous avez été sage cette année ? Oui ? Hahh, c’est bien !

Est-ce que vous avez fait votre lettre au Père Noël ? Ouh !

Léontine entre sur scène en coupant la parole à Guignol: Guignol ? Guignol ? Mais tu étais où ? Je te cherche partout.

Guignol : oui ! oui ! quoi ? Qu’est-ce que tu as, à crier comme ça ?! J’étais en train de parler avec les enfants. Regarde !

Léontine : ah oui !! euh !! Bonjour les enfants !! Vous allez bien ? Oui ? Bon, et bien tant mieux pour vous.

Léontine se retourne vers Guignol : Guignol, j’ai besoin de ton aide.

Guignol, en gesticulant : d’accord. Je vais t’aider. Je suis prêt. Allez. On y va. C’est parti.

Guignol s’arrête soudain en regardant Léontine: Mais, au fait, je dois faire quoi pour t’aider ?

Léontine : Et bien voilà. Je… euh j’aurais besoin de… ah lala !!!

Guignol : quoi ? Mais dis !!! tu veux de l’aide pour faire quoi?

Léontine : je voudrais… mais je ne sais pas si …

Guignol : non mais dis donc, tu m’énerves à la fin !! Dis-moi donc ce que tu veux, ou je vais m’énerver : grgrgrgrgrgrgr (et Guignol lui tape sur la tête).

Léontine : voilà. Voilà. Je voudrais faire ma lettre au père Noel. Mais je ne sais pas quoi mettre dedans. Ben oui, tu sais, je ne suis pas habitué à écrire moi. !!!

Guignol : mais enfin Léontine. Tu peux écrire un peu ou beaucoup, dans tous les cas, c’est facile de faire une lettre pour le Père Noel !! Mais quelle tête de pioche celui-là.

Guignol regarde les enfants : Et !! les enfants !!! Il ne sait pas faire de lettre au Père Noel. Pfu . N’importe quoi !!

Guignol : tout d’abord, pour commencer, pour faire ta lettre, il faut prendre un crayon et du papier.

Léontine : oui. Oui. Je sais. Je ne suis quand même pas bête. Je sais tout ça. Mais, c’est après que j’ai besoin d’aide. Comment je dois faire pour écrire ma lettre et trouver les bons mots pour le Père Noel ?

Guignol : Bon, alors. Mais c’est simple, voyons. Tu dois écrire… Attends. Prend un crayon et du papier, et je te dicte :

Léontine prend un crayon et du papier.

Guignol : c’est bon, tu es prêt ? Bon, alors, tu dois écrire : Cher Père Noel.

Léontine : oui. C’est ça, dit Léontine en répétant : CHER PERE NOEL.

Guignol : Je m’appelle Léontine.

Léontine : oui. JE M’APPELLE LÉONTINE.

Guignol : J’ai été très sage cette année.

Léontine : Ah non. Ca c’est pas vrai. J’ai fait des bêtises. Plein de bêtises. Si tu savais ! IHIHIHI

Guignol : oui, mais ça le Père Noel ne le sait pas. Alors tu écris que tu as été sage.

Léontine : D’accord : j’ai été très très sage cette année.

Guignol : Pourrais-tu m’apporter un joli cadeau pour mon Noel :

Léontine : ah oui. Je voudrais un joli cadeau moi. Ca, c’est bien !!

Guignol : bon. Et maintenant, tu veux quoi comme cadeau ?

Léontine : hein ? quoi ? comment ? comme cadeau ? Mais je ne sais pas moi !!

Guignol : comment ça, tu ne sais pas quel cadeau tu veux. Non mais tu es bête ou quoi ? Si tu fais ta lettre au Père Noel, tu dois lui dire le cadeau que tu veux sous le sapin.

Mais c’est pas vrai !! C’est n’importe quoi !!!

Et Guignol se remet à la taper.

Léontine : Aih. Ouille. Ben. Non. Je ne sais pas !!

Guignol : bon. Alors, il faut que tu réfléchisses. Et après, tu l’écris dans la lettre. Tu mets la lettre dans l’enveloppe. Tu écris l’adresse : Père Noel, Pôle Nord. Et tu la mets à la poste.

Léontine : oui. Oui. Ca, je sais faire. Bon alors, il faut que je trouve mon cadeau.

Guignol : mais oui, c’est ca. Allez. Houste !!! Va réfléchir ailleurs.

Léontine s'en va. 

Guignol, en regardant les enfants : bon les enfants. Moi, je n’ai pas de soucis de lettre au Père Noel. Ça fait longtemps que je n’en fais plus.

Il se met à pleurer : oui ! snif ! chaque année, je n’ai qu’un bonbon. Snif. Tout petit bonbon. Parce que je ne fais que des bêtises….. bouhhhhh

Guignol s’arrête de pleurer et regarde les enfants : Mais cette année, cela ne se passera pas comme cela. Ah non ! J’ai un plan. Il est génial. Vous verrez. Et j’aurais tous les plus beaux cadeaux du monde.

Guignol: he ! les enfants ! Vous voulez savoir comment je vais faire ? hein ? Vous voulez savoir comment je vais faire ?

Guignol : Alors voila : quand le Père Noel viendra par la cheminée m'apporter mon bonbon, comme chaque année, je l'enfermerai dans un grand sac. Hop. Couic. Et une fois qu’il sera enfermé, je le garderai prisonnier pendant toute la nuit de Noel. Comme ça ; j'aurai enfin des cadeaux : tous les cadeaux qui se trouvent dans sa hotte. Et il n’y en aura plus pour les autres enfants. Ah ! ah ! ah !

Guignol : Alors, , vous le trouvez comment mon plan ? Il est brillant n’est-ce pas ?

Guignol en sortant de scène : Ouh !! qu’est-ce que je suis intelligent. Vraiment. C’est une très très bonne idée !!!

 

CHAPITRE 2 - LA NUIT DE NOEL

Mettre un petit sapin et un sac à côté (pas complètement sur la scène). Guignol se trouve de l’autre côté. Il parle à voix basse.

Guignol : ça y est. Je l’entends. Le Père Noel arrive !!!

On entend des grelots, et puis, une grosse voix :

Père Noël : hohoho. Voilà la maison de Guignol. Je vais lui mettre son bonbon sous le sapin.

Puis, une exclamation quand il tombe dans le sac :

Père Noël : Mais !

Le petit sac se met à bouger, comme si quelqu’un était prisonnier dedans.

Guignol : Ne bougez plus Père Noel. Vous êtes mon prisonnier !

Père Noel : Mais, qu’est-ce qui se passe ! Qui êtes vous ?

Guignol : Je vous ai eu. Vous êtes mon prisonnier. Je vais vous prendre tous vos cadeaux. AHAHAHAHA

Père Noel : Guignol ? Mais pourquoi fais-tu cela ?

Guignol : J’en ai assez de n’avoir qu’un bonbon à chaque Noël. Je veux d’autres cadeaux. Je veut tous les cadeaux !!

Et il donne un coup sec sur la tête du Père Noel, qui tombe dans les pommes.

Guignol vient sur le devant de la scène

Guignol: youpi !youpi ! Mon plan a réussi. J’ai plein de cadeaux. J’ai plein de cadeaux !!! Tralalalalère ! tralalalalère !

Puis, il se met à bailler. « bailler »

Guignol : toute cette histoire m’a fatiguée !!! il baille. Tous mes cadeaux attendront bien demain. Il baille. Je vais aller me coucher !!!

Et il sort de la scène toujours en baillant.

 

CHAPITRE 3 - AU SECOURS DU PERE NOEL

Apparition du lutin Rodolphe sur le côté de la scène :

Rodolphe, en chuchotant : Père Noel ? Père Noel ? Mais ou êtes-vous ? Si vous ne venez pas, nous serons en retard pour notre tournée. Père Noel ? ouhou ?

Père Noel : Rodolphe ? c’est toi ?

Rodolphe: oui, c’est moi. Où êtes-vous ?

Père Noel : je suis là, dans le grand sac. Je suis prisonnier. Je ne peux plus sortir. Aide moi.

Rodolphe s’approche du sac, le secoue et libère le Père Noel.

Père Noel : Merci mon ami. Sans toi, il n’y aurait pas de distribution de cadeau cette nuit. Cela aurait été terrible.

Rodolphe: mais qu’est ce qui s’est passé ici ?

Père Noel : ha !! c’est ce chenapan de Guignol, qui a voulu me voler tous les cadeaux. Il en avait assez de recevoir juste un bonbon. Il en voulait plus.

Rodolphe: ouh !!!! je vais allez lui tirer les oreilles à celui-là. (Rodolphe fait des bons dans tous les sens)

Père Noel : non, ce n’est pas la peine. Nous allons lui donner une petite leçon. Allez, viens. Prenons tous les cadeaux et repartons pour notre tournée.

Rodolphe & le Père Noël sortent de la scène. On entend les grelots du traineau du Père Noel.

 

CHAPITRE 4 - LE MATIN DE NOEL

Guignol arrive gaiement sur la scène.

Guignol: je vais avoir plein de cadeau, moi. Je vais avoir plein de cadeaux moi.

Il arrive à côté du sapin et vois que le Père Noel et les cadeaux ont disparus.

Guignol: non dit-il en criant !! non !!!! et il se met à pleurer.

Au bout d’un moment, Guignol voit quelque chose :

Guignol: tiens ? qu’est-ce que c’est ? Ah. On dirait un bonbon.

Guignol: c’est mon bonbon. Alors, je vais le manger.

Il le mange et soudain se met à crier.

Guignol : Aille Aille Aille !!! Mais, c’est un bonbon au poivre. Ça pique ! ça pique !!

Léontine rentre alors sur scène.

Léontine : Alors Guignol. Joyeux Noel !!

Guignol saute dans tous les sens.

Léontine : mais qu’est-ce que tu as ? A sauter comme cela ? Ah, je sais. Tu es content c’est ça, tu as eu un beau cadeau ?

Guignol continue de sauter dans tous les sens, en secouant la tête

Léontine : tu as de la chance. Moi, j’ai oublié d’envoyer ma lettre au père noël. Alors, je n’ai rien eu sous le sapin…..

Guignol et Léontine se tournent vers les enfants et leurs disent: alors, pensez à être sage et à bien écrire votre lettre au Père Noel si vous voulez recevoir vos cadeaux !!. A bientôt.

LE RIDEAU SE FERME